Boîte de vitesse fatiguée : comment faire un diagnostic ?

La boîte de vitesse contrôle directement le transfert de la puissance générée par le moteur vers les roues. Elle permet de faire avancer ou de faire reculer le véhicule en modifiant le fonctionnement de la transmission et peut directement affecter la voiture en cas de problème. Reconnaître les signes et symptômes de défaillance d’une boîte de vitesse d’occasion est notamment essentiel afin de pouvoir établir un diagnostic permettant de maintenir une bonne durée de vie pour cette pièce maîtresse.

Ne pas négliger les signes

Une boîte de vitesse est composée de différents éléments subissant une pression conséquente au fil du temps. Il est donc probable qu’elle puisse présenter des signes de dysfonctionnement suite à l’usure. Cela peut mener à la défaillance de l’arbre de transmission ainsi que du moteur. Dès lors que le conducteur remarque une différence dans le comportement de la boîte de vitesse, cela peut être considéré comme un signe de mauvais fonctionnements, à savoir : bruit anormal comme un grognement provenant de la boîte de vitesse ; saccade durant le démarrage ou l’accélération du véhicule pour les boîtes automatiques ; difficulté à passer ou rétrograder les vitesses.

Dans le cas de boîtes de vitesse manuelles, les signes peuvent provenir de problème d’usure de l’embrayage impactant le fonctionnement de la boîte. Il est toujours possible de prévenir les problèmes associés à la boîte de vitesse en la changeant régulièrement. Une boîte de vitesse d’occasion est d’ailleurs une excellente solution en cas de changement obligatoire de boîte.

Les symptômes de dysfonctionnement d’une boîte de vitesse

Une boîte de vitesse usée présente généralement des symptômes à ne pas négliger. Dès lors que plusieurs de ces symptômes ont été identifiés, il est recommandé de s’adresser rapidement à un garagiste, surtout si le conducteur dépend profondément de sa voiture pour assurer ses déplacements quotidiens. Les symptômes inquiétants sont : les vitesses sautent et le passage est compliqué ; le levier de vitesse devient difficile à actionner ; perte ou fuite d’huile sous le véhicule au niveau de la boîte ; transmission bruyante lors du passage de vitesse ; augmentation de temps de réaction au démarrage à froid.

Réparer la boîte de vitesse

Le diagnostic établi en fonction des premiers symptômes présents sur la boîte de vitesse peut entraîner deux situations. Dans un premier temps, il suffit de réaliser les réparations adaptées auprès d’un spécialiste, mais le montant des services varie selon le modèle de voiture ainsi que le type de boîte (manuelle ou automatique). Alternativement, la boîte devra être entièrement remplacée par une boîte de vitesse d’occasion ou neuve si les dégâts constatés sont irréparables.

Les étapes pour changer une portière de voiture en toute sécurité
Acheter un moteur d’occasion : conseils pour un achat fiable